Santé, urgences

A Riom-ès-Montagnes, à seulement 10 minutes du bourg de Marchastel, vous trouverez pharmacies, médecins, dentistes …

* Les pharmacies:

Pharmacie PIGNOL
1, Place du Monument
15400 Riom-es-Montagnes
Téléphone : 04 71 78 01 86

* Laboratoire d’analyses médicales :

Laboratoire Juillard
3, Place du Monument
15400 Riom-es-Montagnes
Téléphone : 04 71 78 14 63

* Maison de santé du Pays Gentiane:

Cabinets de trois médecins généralistes :
• Docteur Emilie BUATOIS-MERCIER
• Docteur Pierre MELY
• Docteur Iulia CURCA-DOBRESCU

Clinique du Haut-Cantal – Le Sedour
15400 Riom-es-Montagnes
Téléphone : 04 71 78 00 14

* Dentistes :

Docteur Pierre Beaufort
Maison de Santé du Pays Gentiane Clinique du HAut-Cantal – Le Sedour
15400 Riom-es-Montagnes
Téléphone : 04 71 78 20 44

Docteur Michel Krauthaker
20, rue du Lieutenant Basset
15400 Riom-es-Montagnes
Téléphone : 04 71 78 08 10

Docteur Christine Mouret-Brousse
14, rue du Lieutenant Basset
15400 Riom-es-Montagnes
Téléphone : 04 71 78 13 87

* Ambulances et taxis:

Alliance Ambulances Haut-Cantal – Taxi
47, avenue de la République
15400 Riom-es-Montagnes
Téléphone : 04 71 78 02 51

Ambulances des Gentianes et taxi
13, avenue de la République
15400 Riom-es-Montagnes
Téléphone : 04 71 78 16 69

Mégret Arnaud – Taxi, transport de malades assis
5 rue du 19 mars
15400 Riom-es-Montagnes
Téléphone : 04 71 40 25 04

* Cabinet d’infirmières

Cabinet Infirmier Van Dyck Blandine
Permanence le mardi matin de 10 H à 12 H et sur rendez-vous.

Maison de Santé du Pays Gentiane Clinique du Haut-Cantal – Le Sedour
15400 Riom-es-Montagnes
Téléphone : 04 71 68 66 09

Cabinet d’Infirmières Cibiel-Magne-Monteil-Larivière
6, Rue du Capitaine Marche
15400 Riom-es-Montagnes
Téléphone : 04 71 78 07 25

* Kinésithérapeutes :

Jean-Sébastien Souchaire
4, place de la Fontaine
15400 Riom-es-Montagnes
Téléphone : 04 71 78 22 91

Adam Vignaud
8, rue Jean Ménardie
15400 Riom-es-Montagnes
Téléphone : 04 71 78 07 64

Caroline et Arnaud Zamparutti
Maison de Santé du Pays Gentiane Clinique du Haut-Cantal – Le Sedour
15400 Riom-es-Montagnes
Téléphone : 04 71 78 04 59

* Pédicure – Podologue :

Alizée MARTIN
Maison de Santé du Pays Gentiane – Clinique du Haut-Cantal – Le Sedour
15400 Riom-es-Montagnes
Téléphone : 04 71 40 01 51

* Clinique vétérinaire :

8 vétérinaires à votre service
Les Mazets, rocade de Saussac
15400 Riom-es-Montagnes
Téléphone : 04 71 78 03 93

* Aides à domicile :

ADMR
10, Avenue Fernand Brun
15400 Riom-es-Montagnes
Téléphone : 04 71 78 05 32

Ased Cantal Adavemic
Aide aux personnes âgées
2, rue du capitaine Chevalier
15400 Riom-es-Montagnes
Téléphone: 04 71 78 18 36

* Etablissement social :

Centre médico-social
rue Marguerite Meynial
15400 Riom-es-Montagnes
Téléphone : 04 71 78 04 74

* Etablissements de soins et de santé :

Centre Geneviève Champsaur
Pour malades atteints de sclérose en plaques
Route de Condat
15400 Riom-es-Montagnes
Téléphone : 04 71 67 45 45

Clinique du Haut – Cantal
Le Sedour Haut
15400 Riom-es-Montagnes
Téléphone : 04 71 67 41 00

Clinique du Souffle « Les Clarines »
Route de Condat
15400 Riom-es-Montagnes
Téléphone : 04 71 78 97 64

EHPAD Brun – Vergeade
Maison de retraite et Unité Alzheimer
18, bis avenue Fernand Brun et Route de Condat
15400 Riom-es-Montagnes
Téléphone : 04 71 78 02 33

urgences

prociv

LEON BOYER, POETE LOCAL

boyer-leon
Léon BOYER naquit à Falgères, hameau de Marchastel, le 30 novembre 1883 de François BOYER de Nastrac et Marie-Elisabeth ANDRIEUX de Falgères.

Il était le troisième enfant d’une humble famille de paysans. Il partagea les jeux et les occupations des enfants de son âge. Tout en gardant les vaches, il put observer la nature, les plantes, les animaux, les travaux des champs …

En 1894, âgé de 11 ans, il connut un immense chagrin. Sa mère disparut en mettant au monde son sixième enfant qui mourut le même jour qu’elle. Ce décès marqua le jeune enfant qui écrivit plus tard un poème particulièrement émouvant intitulé ” A ma mère”. Le souvenir du cercueil “porté à bras de paysans” quittant la maison natale pour ” l’étroit cimetière” resta ancré dans son coeur.

Quand il rendait visite à sa famille paternelle, Léon BOYER aimait s’asseoir dans le salon pour contempler le paysage et laisser aller sa pensée.

A Falgères, il s’exprimait en patois. C’est à l’école qu’il pratiqua le français. Il fréquenta l’école de Marchastel de 1888 à 1897. Il s’y rendait ” en blouse bleue et en sabots ” par ” le chemin qui du village dégringole ” et par les durs sentiers en lacets, encombrés de maigres genêts” .

Selon une élève de Falgères, il était un écolier calme, appliqué, studieux. Pendant la récréation il avait tendance à s’isoler et à rêver.

En 1896, il obtint le certificat d’études. Premier du Canton, il reçut de Monsieur l’Inspecteur la médaille d’argent du Prix Valentin.

Devant son succès, sa famille, bien que modeste, décida de lui permettre de poursuivre ses études.

De 1897 à 1901, c’est l’école primaire supérieure de Murat (E.P.S.) qui l’accueillit. De là, il partit à l’Ecole Normale de Lyon ouù il resta de 1901 à 1904.

De 1904 à 1909 il occupa divers postes et, en 1909, il fut nommé instituteur à Cusset dans l’Allier. Il était aimé de ses élèves et estimé de ses supérieurs.

A Cusset, il épousa une institutrice, Marie PERONET . Ensemble, ils eurent deux enfant : Jean en 1910 et Elise en 1912.

Malheureusement, la Première Guerre Mondiale éclata bientôt et mit un terme à cette existence qui aurait pu être si heureuse.

Il mourut à Verdun le 10 mars 1916 à l’âge de 33 ans.

Sa correspondance avec son épouse nous permet de connaître sa vie de soldat. De Béziers, il arriva dans l’Est le 20 février 1916. Il monta en deuxième ligne le 2 mars et en première ligne le 4 mars. Il vivait alors “à 60 mètres des boches”. Il fut relevé des premières lignes le 8 mars et resta à 500 mètres du front. Les bombardements étaient violents. Il se plaignait rarement dans ses lettres mais on devine qu’il souffrait du froid, du manque d’eau pour se “débarbouiller”, du manque de journaux, de la faim car la nourriture n’arrivait pas ou arrivait froide. Il rêvait alors d’une soupe chaude.
Les colis de Cusset étaient les bienvenus. Il appréciait particulièrement le chocolat, le saucisson, les petits beurres, la confiture, le rôti et, en bon auvergnat, il demandait à sa femme”un bon morceau de lard”.

Il pensait, bien sûr, à ses enfants, à son petit Jean qui fréquentait l’école maternelle, portait des galoches, commençait à lire, à écrire à l’encre avec son porte-plume, à sa petite “Lilise”, sa “Lisette”, sa “Lilisette aux beaux grands yeux” et qui portait “un “béret qui lui allait si bien”.

On trouva sur lui une lettre écrite en cas de mort. Vu le carnage qui régnait autour de lui, Léon BOYER pressentait sa disparition.

“Nous voilà en pleine bagarre et puisque mes camarades sont tombés auprès de moi, mon tour peut être là d’un moment à l’autre. Je ne me sens aucun frisson et je n’ai que cette inquiétude de savoir que ma disparition va vous donner du chagrin à tous”. Est-il possible d’annoncer une aussi terrible nouvelle avec plus de sang-froid, d’abnégation, de coeur ?

Il mourut à VERDUN, tué par un obus avec 5 de ses camarades.

Léon BOYER obtint la médaille militaire, la croix de guerre avec étoile de bronze.
Les appréciations de ses supérieurs sont élogieuses :
” Sous-officier brave et énergique, glorieusement tué à l’ennemi à Froide-Terre le 10 mars 1916 “

Le nom de Léon BOYER figure au Panthéon de PARIS parmi les noms des écrivains morts pour la France ( PERGAUD, PEGUY …)

L’association des Amis de Léon BOYER

Il y a une vingtaine d’années, un cousin de Léon BOYER, Albert ANDRIEUX décida de créer l’ association des Amis de Léon BOYER afin de rééditer les œuvres de notre poète local.

Elle continue aujourd’hui encore à faire connaître « Genêts et Rocailles » et «Auvergne, mon pays âpre et doux» en particulier à l’occasion de la Foire de la Loue à la mi-juin et lors de l’exposition annuelle en juillet et août.

L’association s’intéresse aussi à l’histoire de Marchastel et propose des livrets sur l’école, les migrants, le cimetière, le patrimoine religieux …

EN VENTE TOUTE L’ ANNEE A LA MAIRIE 

Une série de fascicules sur l’histoire de Marchastel :

  • L’école de Marchastel : un siècle de photos
  • Du grain au pain
  • Patrimoine religieux de Marchastel
  • Incendies et pompiers ( 1902 – 2002 )
  • Léon BOYER ( sa vie, son oeuvre …)

Ouvrages de Léon BOYER :

  • “Auvergne, Mon pays âpre et doux”
  • “Genêts et rocailles”

Présentation de la commune

Marchastel par Antonio44

Marchastel est un petit village situé au centre de la France dans le département du Cantal et la région Auvergne Rhône Alpes.

Le village de Marchastel est situé au Nord des Monts du Cantal, à sa limite avec le haut plateau du Cézallier. La séparation est visible grâce à la rivière coulant dans une faille, la Grolle. C’est l’une des douze communes du Pays Gentiane. La commune vit d’une économie agricole pastorale extensive, s’appuyant principalement sur la production laitière où se côtoient les célèbres fromages “Cantal” et ” Saint Nectaire “.
bourg-eglise-aujourd-hui

Si elle ne paie pas de mine à première vue, Marchastel jouit cependant d’un patrimoine bati intéressant : son église possède notamment un retable classé. Par ailleurs, sur le “sentier des trois pierres” qui chemine au nord de la commune, on peut apercevoir d’anciens pièges à loups ainsi que le Viaduc de Barajol, second plus haut viaduc maçonné d’Europe inscrit aux Monuments historiques, et qui est emprunté par le Gentiane Express. Une scène du film “Les Extraterrestres” se déroule sur l’ouvrage d’art. Pour revenir aux trappes à loups, il s’agissait de fosses creusées dans le sol, consolidées par des murets de pierre et recouvertes de feuillages. Elles contenaient une viande morte afin de piéger les loups.

Les hauts-plateaux qui dominent le bourg de Marchastel (Les 3 Pierres à 1017 m, le suc de Sainte-Anne et les sucs des Piougues et de Falgères à 1017m également ) offrent aux promeneurs les vastes étendues des herbages parmi lesquels vous distinguerez le “repastil” où paissent les vaches et le “prat” qui attend la fenaison. Dans les “espinats” , de mi-Août à mi-Septembre, vous dégusterez de délicieuses mûres noires.
2011-07-30-16-16-50
En dessous de 900 mètres, on pénétre dans les grands bois composés de chênes et de hêtres avec du houx et de la fougère. Plus bas, on découvre les deux grandes vallées qui tranchent la commune, celle de La Grolle aux pieds du village et celle de La Petite Rhue qui descend du Puy-Mary avant de former La Rhue, affluent de la Dordogne.

Les origines de Marchastel remonteraient au XIe siècle, sinon à l’époque carolingienne, bien avant l’an 1000..
Deux thèses s’affrontent au sujet du nom du bourg :

Pour les uns, il viendrait du francisque ” Marka ” et de ” Castellium “, le château de la frontière, celle qui sépare en 843 la Francia Occidentalis et le royaume de lothaire.

Pour les autres, il viendrait du prénom ” Marc ” souvent porté par les seigneurs de Peyre et signifierait ” Le château de Marc “

Bien plus tard, au XIXe et au début du XXe siècle, Marchastel fut la patrie des étameurs, des aiguiseurs-rémouleurs et des marchands de toile qui partaient chaque hiver proposer leurs services dans toute la France.

Marchastel fut aussi le berceau du poète Léon Boyer qui y naquit en 1883, plus précisément à Falgère. L’éloignement de sa terre natale lui inspira de nombreux poèmes répertoriés en deux recueils ” Genêts et Rocailles ” ainsi que ” Mon pays âpre et doux ” . Mort à Verdun en 1916, une plaque à sa mémoire est apposée au panthéon. (voir la page consacrée à Léon BOYER en rubrique TOURISME de ce site)
marchastel-le-bourg

Population et logements :

Les habitants de Marchastel se nomment les Marchastellous. La population de Marchastel était de 169 au recensement de 1999, 165 en 2006, 165 en 2007 et 159 en 2009. La densité de population du village est de 6.94 habitants par km². Le nombre de logements sur la commune a été estimé à 181 en 2007. Ces logements se composent de 70 résidences principales, 76 résidences secondaires ou occasionnels ainsi que 35 logements vacants.

Le député de cette 2ème circonscription législative est Alain Marleix élu au 1er tour avec un score de 50,24% avec la nuance politique Union pour un Mouvement Populaire (UMP).

Marchastel (15400) est rattachée à la Communauté de communes du Pays Gentiane.

Vous pouvez contacter la mairie de Marchastel par courrier:
Adresse : Le Bourg
15400 Marchastel

Téléphone : 04 71 78 40 22
Fax : 04 71 78 43 07

http://streetviewing.fr/45.282923044,2.72579222602/83259c4122659bf3f2eaaeea8be99aac

TOUR DU CANTAL PEDESTRE

ETAPE DU TOUR DU CANTAL PEDESTRE A MARCHASTEL

SAMEDI 11 AOUT

Toutes les infos sur http://www.cantalpedestre.com

Déroulement d’une étape :

10H Nous vous attendons pour l’accueil et l’inscription près de notre totem.
5€ vous seront demandés pour la journée (carte-itinéraire fournie)
(gratuit pour les moins de 12 ans)

Notez bien, pour les personnes qui souhaitent participer à 5 randonnées durant l’été, sachez qu’un carnet à hauteur de 20 euro les 5 tickets sera disponible.

Les chiens sont acceptés sur certaines étapes et interdits en zone d’estive pour des raisons de sécurité…Nous vous conseillons de vous adresser aux communes et à leurs référents  pour plus d’informations à ce sujet.

11H. Le départ de la balade.
Vous pouvez choisir entre deux itinéraires balisés de 10 ou 20km vous emmenant « en dehors des sentiers battus », permettant la découverte des particularités de la commune.

Pour que cette balade reste un plaisir et s’effectue en toute sécurité, quelques conseils:
-vêtements adaptés
-chaussures de marche
-de l’eau
-respect de la nature

Pour votre sécurité, munissez vous de vos différents traitements médicaux (allergies etc…) !

13h. N’oubliez pas d’amener votre pique-nique pour une pause conviviale

Afin de savoir si des animations sont prévues sur l’étape choisie, contacter le référent qui se fera un plaisir de répondre à toutes vos questions.

Pour le prix de 12€, un repas  vous sera proposé ainsi que la projection à 21h du film réalisé le jour même.
Ce dernier vous permet de rencontrer les habitants à travers leurs témoignages, leurs récits de vie. Le DVD de l’étape est disponible dès la fin de la projection au prix de 10€.

Cette manifestation unique en France permet de diffuser un film à l’issue de la journée, vous serez susceptibles d’être filmés. Pour les cas particuliers, faites-nous en part lors de l’inscription.

A bientôt !

MARCHASTEL EN FETE

FETE PATRONALE DU 27 AU 30 JUILLET

Le programme complet sera en ligne ultérieurement

 

Dimanche 29 juillet à partir de 21h

Stéphane PETIT chante Florent PAGNY

Soirée “VIVEMENT L’ETE”

VIVEMENT L’ETE A MARCHASTEL

SAMEDI 16 JUIN 2018

 

18h30 : Spectacle des enfants de l’école

RPI Lugarde-Marchastel-Saint-Amandin dans la cour de la mairie

 

19h : Apéritif musical au bar L’Escapade

avec

20h : REPAS CHAMPÊTRE sous Chapiteaux

 adulte : 15 euros, enfant – 14 ans : 10 euros, gratuit – 6 ans

(melon/jambon, cuisse de bœuf salers à la broche, aligot, fromages, tartes)

21h : Chansons avec IZA MUSICA

22h30 : Feu de la Saint-Jean

POUR NOUS CONTACTER

MAIRIE DE MARCHASTEL

LE BOURG

15400 MARCHASTEL

Tél : 04 71 78 40 22

Mail : marchastel.mairie@wanadoo.fr

 

Site internet

Directeur de la publication : Jean-Maurice EMORINE, Maire

Webmaster : Jérôme PARENT

COMPTES RENDUS DES REUNIONS DU CONSEIL MUNICIPAL

Note de présentation du budget 2018

NOTE PRESENTATION BP2018

 

Conseil Municipal du 17 janvier 2018

Conseil-municipal-du-17-janvier-2018-1

 

Conseil Municipal du 21 septembre 2017

Conseil_municipal_21_septembre 2017

 

Note de présentation du budget 2017

NOTE_PRESENTATION_1_2732

 

 

 

Archives 

Bulletin n°8 – Février 2013

gazette-8

Bulletin n°7 – Février 2012

bulletin-7

Bulletin n°6 – Août 2011

bulletin-6

Bulletin n°5 – Février 2011

bulletin-5